hiiiArray

Australie

La route est longue pour arriver en Australie mais le voyage vaut vraiment le détour (il faut compter 24h de voyage pour s’y rendre) : 14 fois plus grande que la France, le pays est la plus grande île du monde , ce qui explique qu’elle soit considérée comme un continent à elle seule.
 
Il y a tant de choses à voir, à visiter et à faire en Australie et le pays est si vaste que nous vous conseillons un séjour de 3 semaines minimum (visa obligatoire). 
Il est par ailleurs difficile de faire des généralités et de parler du climat tant elle est grande (8 états).
 
Le mot Australie vient du latin Australis signifiant « du sud ». Jusqu’à la fin du 18ème siècle, on désignait toute cette partie du monde sous le nom de Terra Australis Incognita, la terre du sud que l’on ne connait pas…
Elle promet un voyage passionnant avec une variété infinie de trésors naturels et mythiques comme la Grande Barrière de corail, l’Outback désertique, les formations géologiques insolites, les vastes étendues de vignes et de bush, ainsi que les villes cosmopolites. Mais aussi sa diversité culturelles où les traditions ancestrales et la rusticité de l’arrière-pays ont ici leur place à côté du modernisme des grandes villes. Car pour l’histoire des hommes, il y en a deux, qui se succèdent, se superposent puis s’enchevêtrent pour n’en former plus qu’une : celle des Aborigènes, de plusieurs dizaines de milliers d’années, des premières peintures rupestres, de l’invention du boomerang et du didgeridoo, à la revendication des terres. Et puis, plus récente, celle de l’homme blanc et de ses conquêtes qui relia les extrémités d’une terre aride, séparées par plus de 4 000 km d’une côte à l’autre, et qui offrit aux nouveaux émigrants un rêve de liberté et de réussite…
Pour tous les voyageurs et ce depuis notre enfance, la richesse de l’Australie est surtout celle de ses animaux, qui pour beaucoup ne vivent qu’ici ! Kangourou, koala, ornithorynque, wombat, dingo, diable de Tasmanie…
 
C’est une destination idéale pour les familles aventurières !
 

Notre conseil : contactez-nous à l’avance, car dans certaines régions reculées et en pleine saison les hébergements sont vite pris d’assaut.

Par Axelle Aloïsio