Berlin

Bodemuseum_abends_542_c_Scholvien_wwwvisitBerlin_1024x768Un parc immense planté au milieu de la ville, de larges avenues que les tilleuls en fleurs viennent parfumer, des quais où il fait bon s’arrêter pour voir le cours de la Spree, partout des immeubles en devenir et d’autres qui ont gardé les traces d’un passé tourmenté. Voilà Berlin… une ville campagne, fluide, aérée, verte jusqu’au bout de son éclairage public, où les vélos croisent les roues des bus et vous conduisent d’est en ouest, d’une ambiance à l’autre. Une ville, détruite, occupée, divisée, réunifiée, la plus grande capitale d’Europe qui année après année se transforme, défait, corrige, et qui au final aura sans doute accompli l’exploit de réinventer la ville.

J’aime Berlin, comme une évidence. Pour son rythme d’abord paisible mais qui ne cède rien à la créativité bouillonnante et la contestation qui l’habitent. Ici le contemporain est partout. A Potsdamerplatz avec le Sony Center, dans Scheunenviertel, le quartier des granges où les artistes s’exposent, sur un graff monumental d’un mur de Treptow, dans les boutiques des stylistes de Mitte et de Charlottenburg. Pour l’histoire aussi au Denkmal für die ermordeten Juden Europas inauguré en 2005 au cœur du quartier gouvernemental, un mémorial destiné aux « allemands et à leur mémoire collective, pour qu’ils se souviennent de ce qui fut un jour possible ».

grillen_im_Tiergarten_c_Pierre_Adenis_1024x768

J’aime Berlin pour ses bâtiments rococo à la gloire du grand Frédéric, ses cabarets et ses quartiers populaires décrits par Alfred Döblin dans son livre culte Berlin Alexanderplatz et pour le fantôme de Marlène Dietrich quittant la ville par l’ancienne gare de Anhalter.

Pour sa « cool attitude », partout et à n’importe quelle heure, en descendant la magnifique Unter der Linden, en shopping sur Kurfürstendamm ou dans un bar de Kreuzberg. Pour l’ostalgie parfois de mauvais goût qui s’étale sur les trottoirs de Checkpoint Charlie ou dans un hôtel design de l’Alexanderplatz.

BrandenburgerTor_blaueBlumen_14Scholvien_RET_1024x768

Et pour l’ambiance d’un Kneipen, d’un Biergarten où l’on boit une Berliner Weisse bien fraîche avant de s’arrêter au mange-debout d’un Imbiss de quartier après avoir commandé une Curry Wurst ! Voilà Berlin, une ville étonnante et insolente qu’il faut découvrir en prenant son temps pour en saisir les multiples facettes et son incroyable singularité.

By Beatrice M.

Actu0 commentaire

Laisser un commentaire