hiiiArray

Cuba

Fotolia_52050350_LLors de votre premier voyage, vous serez confronté à toutes sortes de paradoxes car la Cuba du XXIe siècle ne ressemble à aucune autre destination au monde : culturellement riche mais économiquement pauvre, dotée d’une architecture éblouissante mais délabrée, cette île est étrangement euphorisante…

Les subtilités de Cuba résultent de son histoire : une saga trépidante, marquée par la colonisation espagnole, l’esclavage, l’indépendance, la création d’une république et une Révolution. À mi-chemin entre les États-Unis au nord et l’Amérique latine au sud, l’archipel lutte depuis longtemps pour trouver sa place.

Elle est la plus grande des îles des Caraïbes, et épouse un peu la forme d’un crocodile. Ses milliers de kilomètres de plages ont la couleur de la nacre, ses chaînes de montagnes se teintent du vert olive des forêts tropicales, et ses villes se parent encore d’une architecture hispano-coloniale que le temps a à peine altéré…

On vient essentiellement à Cuba pour flâner dans la vieille ville de La Havane et boire un mojito, dormir dans un ancien palais espagnol, assister à une représentation du Ballet national.

Faire le trajet de La Havane à Matanzas à bord du train Hershey, randonner dans la vallée de Viñales et prendre le petit déjeuner dans une des casas particulares face aux Mogotes. Plonger dans les eaux limpides de María la Gorda, se baigner dans la baie de Bariay…. S’enivrer de salsa à Trinidad, rendre visite au Che à Santa-Clara et flâner dans les vieilles ruelles étroites de Camagüey… Et se prélasser sur l’une des plages des cayos, ces petites îles paradisiaques.

Mais ce que l’on retient le plus de cette île, ce sont ses habitants : un peuple au fabuleux métissage réussi de l’Espagne et de l’Afrique……Cuba est une belle rencontre et l’on y revient forcément…

Ne partez pas sans une boîte de cigare ou une bouteille de rhum, à l’image de l’île et à juste titre puisque ces produits sont largement consommés par les locaux !