hiiiArray

Mozambique

sunset4

Bordé par l’océan Indien, cette ancienne colonie portugaise située au sud-est du continent africain, est un véritable « bout du monde » :

– Les plages : mer d’huile dans le nord, spots de surf au sud, immenses étendues de sable et dunes infinies.

Amateurs de plongée : la côte du pays est passionnante d’autant plus que les spots de plongée peuvent être très différents, tant pour le décor corallien que pour la faune rencontrée.

– La nature: hauts plateaux ou plantations de thé, montagnes ou mangroves, éléphants, oiseaux bleu ciel, forêts de cocotiers ou bush sauvage, et, pour les plongeurs, récifs coralliens, lamantins, requins baleines.

Le Mozambique est assez méconnu des touristes.

En effet, le pays n’a commencé à panser ses plaies et à s’ouvrir doucement au tourisme qu’en 1992, à la fin d’une guerre civile d’une durée de 16 ans. Aujourd’hui, c’est encore le moment de la découverte, et les destinations qui offrent ce charme-là ne sont pas si nombreuses…

Profitez donc d’un dépaysement total à 12h de vol et sans décalage horaire !

Choisissez plutôt la période de mai à octobre, car humide et chaud, le climat tropical n’en offre pas moins une saison agréable notamment sur la côte. Le reste de l’année, il pleut généralement beaucoup à travers tout le pays. Des cyclones peuvent survenir de novembre à mars, période pendant laquelle les requins-baleines se montrent le plus, les baleines à bosse étant de passage entre juin et septembre et les dauphins toute l’année.

Pic (17)Ce pays séduit par son littoral et ses palmiers mais aussi par ses traditions, son architecture coloniale, ses cultures, son atmosphère et, plus que tout, par son côté aventureux.

Faites preuve de témérité, de patience et d’indulgence à l’égard des longs trajets si vous souhaitez découvrir le pays en voiture avec chauffeur…

Le mieux est donc de couper le pays en deux et de choisir soit le nord soit le sud.

Deux visages du Mozambique sont ainsi à découvrir :

Le nord, encore largement sous-développé, moins visité, mais beaucoup plus sauvage. Il invite immédiatement à une plus grande diversité : le recul paisible du lac Niassa, la faune sauvage de sa réserve, l’Ilha de Moçambique et ses ruelles pavées et les eaux turquoise bordées de sable blanc de l’archipel des Quirimbas.

Le sud, Maputo, capitale moderne et paisible est en voie de modernisation. Après quelques jours à Maputo, vous pouvez vous envoler vers Inhambane (ville coloniale, plages agréables) et/ou Vilankulos/Bazaruto, la perle des plages du Mozambique.

La visite du sud peut également s’accompagner d’un détour par le Kruger National Park en Afrique du Sud, histoire d’accomplir un  » bush and beach  » et de ne pas se contenter du farniente à la plage… Vous pouvez également faire des Safaris dans le Parc National de Niassa et au sud de Maputo dans la réserve spéciale d’éléphants de Maputo….

Quelle que soit votre façon de découvrir le Mozambique, vous aurez l’occasion de rencontrer une population souriante et accueillante, peu habituée au tourisme de masse : Alors profitez-en !