hiiiArray

Pérou

014098_300Accroché aux Andes, entre le désert côtier brûlé et les étendues moites de la forêt amazonienne, le Pérou présente au voyageur une infinité de possibilités parmi lesquelles il peut être difficile de faire son choix. Avec une variété incroyable de paysages et un peuple aux traditions millénaires, il est l’une des destinations les plus passionnantes d’Amérique du Sud pour un séjour culture et découvertes.

Que ce soient les ruines sacrées du Machu Picchu, le petit train zigzaguant dans les Andes ou la pirogue qui descend la rivière Madre de Dios à travers la forêt amazonienne, toutes ces curiosités font partie de l’imagerie collective de n’importe quel touriste entrant pour la première fois dans le pays. Attendez-vous à en prendre plein la vue dans un pays où se côtoient des pics coiffés de neige, des dunes géantes, des ruines millénaires, des nuées d’oiseaux tropicaux multicolores, des paysages volcaniques, et une côte Pacifique rocheuse fréquentée par les otaries !

Après 12h de vol direct, on commence souvent le voyage par la capitale, Lima, une ville bien ancrée dans le présent, pour découvrir le sud, d’un autre temps : avec Cusco et sa vallée sacrée. Ancienne capitale de l’Empire inca, elle recèle de magnifiques ruelles pavées et des constructions habitées depuis l’époque précolombienne. Elle est aussi mais surtout le point de départ vers le fameux Machu Picchu…Puis on descend vers le lac Titicaca : pareil à une mer intérieure au milieu des montagnes, il donne à voir des sites fabuleux avec des îles flottantes en roseaux (un peu trop touristiques pour nous), des tours funéraires précolombiennes et un temple inca dédié au dieu de la fertilité. Pour éviter de remonter par la route au Pérou (car les route sont longues, même si les bus touristiques confortables), on descend le lac et l’on passe la frontière pour arriver à Copacabana (et oui il y en une autre !) en Bolivie : idéal pour une journée de randonnée sur l’Isla del Sol. Le séjour se termine à Lapaz, LA bolivienne : mille vies confondues dans une capitale paradoxale, qui fait cohabiter les golden boys du centre-ville et les Indiens aymaras des collines. Ces derniers préfèrent d’ailleurs appeler la ville Chuquiagu Marka, ce qui signifie littéralement « la ville de la vallée de l’or ».

Au Pérou, les pratiques culturelles sont au moins vieilles de 5 000 ans. Mais elles ont sans cesse été dynamisées par des influences nouvelles et mêlent aujourd’hui aussi bien la musique des descendants d’esclaves africains, les rites catholiques que les tissages indiens inspirés des civilisations précolombiennes…. Quant aux feuilles de coca, elles font partie du paysage andin depuis des siècles. Leur mastication fait oublier fatigue et soucis et leur usage personnel ne s’apparente pas à de la drogue. De plus, elles sont offertes aux apus, dieux des montagnes, lors de leurs longs déplacements.

Beaucoup font une boucle de Lima à Lima dans le sud pour découvrir Arequipa, la gracieuse, la coloniale avec son couvent du XVIe siècle, qui forme presque une citadelle au cœur de la ville. Tentez de la vivre pendant la semaine sainte, où les rites catholiques revêtent un faste et une extravagance particulière, où défilés et processions rythment la semaine qui précède Pâques. Escalader le volcan Misti (5822 mètres d’altitude), qui peut rivaliser par sa forme parfaite avec le Fuji – Les Incas, qui le vénéraient, accomplissaient à son sommet des sacrifices humains – ou partez tranquillement en trekking dans le canyon del Colca. Dirigez-vous ensuite vers les géoglyphes de Nazca : la signification de ces immenses dessins tracés sur le sol continue d’échapper aux spécialistes. Leurs dimensions impressionnantes ne sont visibles que depuis le ciel ! Finissez votre séjour avec un peu d’adrénaline en surfant sur les dunes de Huacachina et découvrez la gastronomie péruvienne dans l’un des restaurants de la capitale avant de partir ; car nous ne pouvons pas parler du Pérou sans faire un aparté sur la cuisine locale : chaque recoin du pays possède en effet sa spécialité, dont les ingrédients vont du cochon d’Inde aux variétés rares de pommes de terre, en passant par les fruits de mer.

014954_300Au-dessus de Lima, il y a la partie nord du pays, avec d’autres sites archéologiques qui méritent le détour, comme le Kuélap, cette forteresse érigée au sommet d’une montagne par les Chachapoyas. Sa maçonnerie unique et sa position altière au-dessus de la vallée d’Utcubamba en font un site incomparable. Découvrez la forêt amazonienne à l’est et ses peuples, jouez l’Indiana Jones dans la Reserva Nacional Pacaya-Samiria et observez une faune sans pareil… Terminez votre séjour sur l’une des belles plages de la côte Pacifique (il y fait beau toute l’année), comme Mancora, le paradis! D’ailleurs, il ne ravira pas seulement les cadors de la vague, car on peut en effet aussi profiter des promenades équestres, des sources thermales, du farniente un Pisco Sour à la main (cocktail national) et des feux de joie sur la plage, sans oublier les fêtes dans la rue…comme un air de vacances balnéaires…